.
Contenu.
Contenu.
Calendrier 2006
Janvier
.
Février
.
Mars
.
Avril
.
Mai
.
Juin
.
Mars
  Lu Ma Me Je Ve Sa Di  
 
.
.
1
.
2
.
3
.
4
.
5
.
 
  6
.
7
.
8
.
9
.
10
.
11
.
12
.
 
  13
.
14
.
15
.
16
.
17
.
18
.
19
.
 
  20
.
21
.
22
.
23
.
24
.
25
.
26
.
 
  27
.
28
.
29
.
30
.
31
.
.
.
 
 
.
.
.
.
.
.
.
 
 
.
.
.
.
.
.
.
 
Service
.
.
.
.
.
.
.

La convention de coopération policière pour l’Europe du Sud-Est

 

Le point de départ de ce projet était une rencontre de hauts représentants des pays d’Europe du Sud-Est les 22 et 23 juin 2005 à Vienne, lors de laquelle les points essentiels de la convention prévue ont été fixés au cours d'un atelier d'ouverture.

Sur le modèle de la Convention d'application de l'Accord de Schengen ainsi que d’accords de coopération bilatéraux existants, les domaines de coopération suivants ont pu être identifiés :

  • amélioration de l’échange mutuel d’informations, par exemple dans le domaine de la lutte contre l’immigration illégale ;
  • introduction et renforcement des formes de coopération transfrontalière, telle que l’observation ou la poursuite transfrontalière, la livraison surveillée et l’investigation secrète ;
  • autres mesures, telle que la création de Joint Investigation Teams ainsi que l’échange de données ADN et d’autres caractères d’identification.

Le groupe cible de la convention policière et donc les futurs participants à cette convention sont les États d’Europe du Sud-Est suivants : l’Albanie, la Bosnie-et-Herzégovine, l’ancienne République yougoslave de Macédoine, la Moldavie, la Roumanie et la Serbie-et-Monténégro.

retour

 

 

Date: 05.05.2006