.
Direkt zum Inhalt.
Direkt zum Inhalt.
Tagungskalender 2006
Jänner
.
Februar
.
März
.
April
.
Mai
.
Juni
.
März
  Mo Di Mi Do Fr Sa So  
 
.
.
1
.
2
.
3
.
4
.
5
.
 
  6
.
7
.
8
.
9
.
10
.
11
.
12
.
 
  13
.
14
.
15
.
16
.
17
.
18
.
19
.
 
  20
.
21
.
22
.
23
.
24
.
25
.
26
.
 
  27
.
28
.
29
.
30
.
31
.
.
.
 
 
.
.
.
.
.
.
.
 
 
.
.
.
.
.
.
.
 
Service
.
.
.
.
.
.
.

Erklärungen in internationalen Organisationen

30.03.2006

OSCE Permanent Council No. 603


Déclaration de l’Union Européenne en réponse à l’intervention de la Représentante Spéciale pour la lutte contre la traite des êtres humains

  1. L’Union européenne remercie la Représentante Spéciale pour son rapport d’activités dont nous avons pris connaissance avec grande attention. Nous nous félicitons de l’intensité de l’engagement de Mme Konrad pour mobiliser les volontés et les énergies afin de lutter contre le trafic des êtres humains dans ses aspects divers.
  2. L’Union reconnaît les progrès accomplis en termes de dialogue avec les Etats participants, de promotion de l’action de l’OSCE dans ce domaine crucial pour la sécurité humaine, d’assistance aux pays et enfin de coordination des activités à l’intérieur comme à l’extérieur de l’organisation. Le rôle moteur joué par Mme Konrad au sein de l’Alliance contre la traite des êtres humains résume les efforts accomplis par la Représentante Spéciale pour faire naître la réflexion et promouvoir la coopération autour de ce sujet crucial pour tous les Etats participants.
  3. Comme Mme Konrad, l’Union Européenne est convaincue que les accords destinés à unifier l’action de la communauté internationale – notamment le protocole additionnel de Palerme et la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains – et leur traduction en droit interne, par l’adoption des législations spécifiques et des instruments nécessaires à leur mise en œuvre, constituent des instruments importants à cet égard.
  4. L’Union Européenne soutient toutes les initiatives de la Représentante Spéciale qui permettraient de mieux identifier le phénomène et d’avoir une vision aussi claire que possible sur la traite des êtres humains, qu’il s’agisse du nombre et de la nature des victimes, en particulier les femmes et les enfants, ou des différentes formes que la traite peut prendre, notamment l’exploitation sexuelle et le travail forcé.
  5. L’Union Européenne assure Mme Konrad de son plus entier soutien dans tout ce qu’elle entreprendra pour favoriser les mécanismes de coopération, associant acteurs gouvernementaux et organisations non-gouvernementales, ainsi que pour assurer la mise en place de canaux d’échanges d’information entre toutes les structures de l’OSCE, y compris les missions de terrain.
  6. A l’occasion de la présentation du rapport d’activités de la Représentante Spéciale, l’Union Européenne souhaiterait rappeler ses engagements en matière de lutte contre le trafic des êtres humains. Ces engagements illustrent les nombreux points communs qui existent entre l’action de l’OSCE et celle de l’UE en la matière. Les plans d’action respectifs mettent en évidence des approches très similaires sur le nécessaire équilibre entre la prévention, la protection des victimes et la poursuite des auteurs qui a été identifié, à Vienne et à Bruxelles, comme l’une des sources majeures de succès.
  7. Nous souhaitons que cette communauté d’esprit et la volonté de combattre ce fléau exprimée  par l’OSCE et l’Union Européenne continuent à alimenter une coopération fructueuse.

La Bulgarie et la Roumanie, pays adhérents, la Turquie, la Croatie* et l'ancienne République yougoslave de Macédoine*, pays candidats, l'Albanie, la Bosnie et Herzégovine et la Serbie et Monténégro, pays du processus de stabilisation et d'association et candidats potentiels, ainsi que l'Islande un pays de l'Association Européenne de libre-échange et un membre de l'Espace économique européen, aussi que l’Ukraine et la République de Moldavie se rallient à cette déclaration.

 

*La Croatie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine continuent à participer au processus de stabilisation et d'association

Datum: 30.03.2006